Comment j’ai préparé mon projet humanitaire?

J’ai eu l’idée de m’investir dans un projet humanitaire environ 6  mois avant mon départ. Je suis actuellement en année de césure et  c’était pour moi, l’occasion rêvée de faire un projet humanitaire.

J’ai déjà fait partie de plusieurs associations de solidarité locale et  je voulais aller plus loin en m’engageant dans un projet humanitaire de solidarité internationale. J’ai donc commencé les recherches pour préparer mon projet humanitaire.

Pour moi, la préparation de mon projet humanitaire a commencé sur internet par la recherche de plusieurs associations susceptibles de m’accompagner dans mon projet humanitaire. J’ai contacté JVSM-TOGO car je pouvais choisir exactement mes dates d’arrivées et de départ et le type de mission que je voulais faire. Mon projet humanitaire est donc devenu une mission de trois mois et demi à l’orphelinat de Kpalimé : le SPES.

Pour préparer mon projet humanitaire, j’ai ensuite engagé une série de démarches pour obtenir les papiers, les vaccins et les médicaments nécessaires à mon départ. J’ai pris rendez-vous à l’hôpital militaire de Marseille, où j’ai pu obtenir des conseils de qualités. Je conseille l’hôpital militaire pour toutes les personnes ayant un projet humanitaire car tout est préparé à l’avance : les vaccins sont disponibles dès que l’on arrive et l’ordonnance complète est faite en une seule fois. Cela facilite la préparation d’un projet humanitaire.

Ensuite, j’ai préparé tous les papiers nécessaires à l’obtention de mon visa avec JVSM-TOGO, pour préparer mon arrivée pour mon projet humanitaire. Néanmoins, les démarches sont complexes de France car la connexion sur le site officiel de l’Ambassade du Togo en France ne marche pas toujours donc, pour faciliter la préparation de mon projet humanitaire j’ai décidé de prendre mon VISA sur place, à Lomé.

Une fois les valises prêtes, nous sommes enfin parties pour l’Afrique, pour débuter notre projet humanitaire que nous préparions depuis des mois. Une équipe de JVSM-TOGO et deux volontaires français nous attendaient ! Ce chaleureux accueil laissait présager qu’un beau projet humanitaire débutait à Lomé.

Quelques jours plus tard, nous partions pour Kpalimé, pour débuter concrètement notre projet humanitaire. Nous avons rencontré la directrice du SPES. Pour bien démarrer notre projet humanitaire, nous avions déjà réfléchi à un programme susceptible de convenir aux enfants. Le projet humanitaire était lancé, l’aventure commençait !

Nelly RIPERT, Volontaire française en mission avec JVSM-TOGO – juin 2014

Laisser un commentaire