HOME > Découvrir le Togo

Découvrir le Togo

 

Le TogoPopulation : 6,4 Millions habitants

  • Superficie : 56 785 km2
  • Capitale : Lomé
  • Langue (s) officielle (s) : Français 
  • Langue (s) courante (s) : ewé,mina, Kabyè
  • Monnaie : Franc CFA(1€ = 655,957FCFA, 1000FCFA= 1,5€) 
  • Régime : Présidentiel
  • Chef de l’Etat : Faure GNASSINGBE
  • Sites classés au patrimoine de l’UNESCO :
  • La région de Koutammakou, pays des Batammariba (Tamberma)
  • La maison des esclaves ou Woold
  •  Homé à Agbodrafo, dans la préfecture des Lacs.

Situé sur la côte occidentale de l’Afrique, le Togo est l’un des plus petits États africains. Le Togo doit son nom au petit village de «TOGODO», qui signifie « sur l’autre rive », aujourd’hui TOGOVILLE dont le roi MLAPA III signa en 1885 un traité de protectorat avec l’Allemand NACHTIGAL.

Togoville est une ville coloniale germanique, première capitale du pays qui est située à l’est de la capitale Lomé.

Togo plageS’étirant sur environ 700 km du nord au sud avec une largeur n’excédant pas 100 km, limité au nord par le Burkina Faso, au sud par le golfe de Guinée, à l’est par le Bénin et à l’ouest par le Ghana. Cette faible superficie n’empêche pas le Togo d’être reconnu pour la grande diversité de ses paysages (une côte de sable fin bordée de cocotiers au sud, des collines, des vallées verdoyantes et des petites montagnes dans le centre du pays, des plaines arides et de grandes savanes plantées de baobabs au nord).

Le Togo fait partie de la CEDEAO.

 

Climat

On distingue au Togo deux types de climat et un soleil présent toute l’année avec des températures annuelles partout supérieures à 200 C :

  • Au sud, le climat y est de type subtropical dont chaud et humide. On distingue quatre saisons :
  • une grande saison des pluies (d’avril à juillet),
  • une petite saison sèche (août),
  • une petite saison des pluies (septembre – octobre),
  • et une grande saison sèche (de novembre à mars).
  • Au nord, une zone soudanienne semi-aride où on ne distingue que deux saisons :
  • une saison des pluies (entre mai et octobre),
  • et une saison sèche (entre novembre et avril).

Entre décembre et février, un vent venant du Sahara peut également rafraichir les températures. L’air est alors plus poussiéreux et sec.

Malgré cette diversité, le climat reste doux au Togo. La température moyenne sur l’ensemble de l’année s’établit à 26°C. Les plus fortes chaleurs (30-34°C) se font sentir en février, mars et avril.

Données démographiques

Population : 6,4 millions d’habitants (2013, FMI)

Densité : 119,2 hab/km² (2012, Banque mondiale)

Croissance démographique : 2,60 % (2012, Banque mondiale)

Espérance de vie : 57 ans (2012, PNUD)

Taux d’alphabétisation : 60% (2012, Banque mondiale)

Religion (s) : animisme, christianisme, islam

Indice de développement humain : 159ème sur 187 pays (2013, PNUD)

Selon les résultats définitifs du 4e recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), communiqués en 2010 par le directeur général de la statistique et de la comptabilité nationale (DGSCN), la population totale résidente du Togo s’élève à 6 191 155 habitants dont 3 009 095 hommes (48,6 %) et 3 182 060 femmes (51,4 %).

En 2006, elle était estimée à 5,4 millions d’habitants, avec une densité moyenne de 95 habitants au km².

En 2005, son taux de croissance annuelle était de 2,17 %, le taux de mortalité infantile s’élevant à 66,6/1000. L’espérance de vie était de 52,6 ans.

En 2003, 35 % de la population habitait en ville.

En 2006, les dix plus grandes villes du pays étaient :

  • Lomé: 796 416 habitants
  • Sokodé: 123 029 habitants
  • Kara: 109 287 habitants
  • Kpalimé: 101 088 habitants
  • Atakpamé: 84 979 habitants
  • Bassar: 64 888 habitants
  • Tsévié: 58 090 habitants
  • Aného: 49 716 habitants
  • Mango: 39 568 habitants
  • Dapaong: 34 178 habitants

 

Données économiques

PIB : 4 milliards US$ (2013, FMI)

PIB par habitant : 670 US$ (2013 FMI)

Taux de croissance : 5,5% (2013, FMI)

Taux d’inflation : 2,6% (2012, FMI)

Principaux clients : l’UE (154.3 Million US$), Burkina Faso (150.4 Million US$), Bénin (110.5 Million US$), Nigéria (93.2 Million US$), Niger (88.2 Million US$)(2012, OMC)
Principaux fournisseurs : l’UE (561.7 Million US$), Chine (229.3 Million US$), Etats-Unis (134.7 Million US$), Ghana (71.6 Million US$), Inde (53.1 Million US$) (2012, OMC)

La part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (2011, Banque mondiale) :

  • agriculture : 31,3%
  • industrie : 15,8%
  • services : 52,8%

États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) 

L’économie du Togo repose essentiellement sur la culture vivrière qui représente l’activité de 65 % des travailleurs. Le reste de la main-d’œuvre (30 %) vit de la culture du cacao, du café, du coton mais surtout des mines de phosphates qui sont vitales au pays. Le Togo est d’ailleurs le cinquième producteur mondial de phosphates.

À l’instar de nombreux pays africains (Sénégal, Île Maurice, Namibie), le Togo s’est doté d’une zone franche dès la fin des années 80. Ainsi, dans cette zone sont implantés des sociétés pharmaceutiques, des fabricants d’huiles végétales, des assembleurs informatiques, des distributeurs de produits cosmétiques, des prothésistes dentaires ou des entreprises de transport routier…

Depuis le début du conflit en Côte d’Ivoire, le Togo est devenu une plateforme portuaire très importante pour les opérateurs de l’ouest africain. Le port de Lomé, seul port en eau profonde de la sous-région, est donc une zone franche qui ne cesse de se développer rapidement. Le trafic conteneurisé (par conteneurs) à Lomé a doublé en trois ans pour atteindre 212 000 EVP (équivalent vingt pieds) en 2005.

À titre d’exemple, le port autonome de Lomé (PAL) vient d’acquérir en mars 2006 deux grues portuaires qui disposent d’une force de levage de 104 tonnes. Ces équipements sont destinés à accompagner l’extension et l’exploitation du terminal qui connaît une rapide expansion régionale et couvre les besoins de nombreux pays comme le Niger, le Mali ou le Burkina Faso. Ce projet va permettre d’accueillir les navires de grande capacité et d’attirer ainsi les flux en transbordement, notamment ceux en provenance d’Asie.

Le Togo fait partie de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine

En 2011, la France a annulé la dette du Togo d’un montant de 100 millions d’euros14.

Subdivisions

Le Togo est divisé en cinq régions administratives, elles-mêmes découpées en 30 préfectures.

  • La région maritime, chef-lieu : Lomé
  • La région des plateaux, chef-lieu : Atakpamé
  • La région centrale, chef-lieu : Sokodé
  • La région de la Kara, chef-lieu : Kara
  • La région des Savanes, chef-lieu : Dapaong

Education

Gratuité de la scolarisation pour les élèves des écoles préscolaires et primaires publiques : rentrée scolaire 2008-2009

Au niveau de l’éducation primaire, le taux net de scolarisation de 94% en 201112 est l’un des meilleurs de la sous-région Ouest Africaine.

En ce qui concerne la parité filles/garçons, elle est sur une tendance satisfaisante au niveau du primaire (0,95 en 2008).

Santé

En 2006, l’espérance de vie féminine était de 60 ans, et celle masculine de 55 ans. En 2006, le total des dépenses pour la santé était à 5,5 % du PIB.

En 2003, l’espérance de vie en bonne santé des femmes était de 46 ans, et celle des hommes de 44 ans.

Culture

Très diversifié dans ses mœurs et coutumes, dans ses chants et danses, dans ses contes et rythmes musicaux, le Togo est, sans nul doute, une véritable mine de valeurs culturelles authentiques. Un séjour au Togo vous fera apprécier la diversité et l’extrême beauté d’un folklore dont chaque région offre, lors de grandes manifestations, de spectaculaires démonstrations de chants et danses que la pratique d’une tradition séculaire a su garder à l’abri de toute dégradation.